Comment se débarrasser des poils de nez ?

Comment se débarrasser des poils de nez ?

juillet 24, 2019 5 Par Julie

poils-nez-piloupilou

Les poils de nez peuvent être très disgracieux et la question se pose de savoir comment s’en débarrasser. Lisez la suite et vous n’aurez pas besoin de poser cette question embarrassante.

Avoir des poils dans le nez peu-être aussi gênant que d’en avoir autour du mamelon et on ne cherche qu’une chose: s’en débarrasser. Attention aux divers conseils que l’on pourra vous donner (ou que vous trouverez sur internet), il est important de pouvoir retirer les poils de nez disgracieux en toute sécurité.

 

Pourquoi avons-nous des poils dans le nez ?

Vous le savez, la nature est bien faite et les poils de nez ne sont pas là par hasard ! Si des poils tapissent l’intérieur de nos narines, c’est qu’ils servent de bouclier en quelque sorte. Ils empêchent les poussières et les pollens de pénétrer dans notre nez. Sans leur présence on serait en présence de nombreuses particules allergènes à l’intérieur de notre nez. Il faut donc bien comprendre qu’ils ont une réelle utilité.

Attention avec l’intérieur du nez, c’est une zone très sensible ! Il fait éviter à tout prix d’épiler cette zone ou de tenter d’arracher les poils. Là encore ne faites pas confiance à internet qui regorge de vidéos de nose waxing (littéralement épilation du nez à la cire) c’est une très mauvaise idée. Le principe est de placer des petits bâtonnets couverts de cire dans les narines puis de les retirer en tirant d’un coup sec pour épiler la zone.

poils-nez-épiler-piloupilou

Pourquoi ne doit-on pas arracher les poils de nez ?

L’intérieur du nez est tapissé de nombreux nerfs, ce qui rend l’épilation extrêmement douloureuse. Mais le plus grand risque est ailleurs : il s’agit de l’infection. En arrachant les poils de façon violente, des saignements vont être provoqués. Et comme pour toute blessure, le risque d’infection est augmenté par l’inflammation. Le staphylocoque doré, cette bactérie très redoutée pour être présente notamment dans le milieu hospitalier peut venir s’y loger. Le problème avec cette bactérie est qu’elle ne provoque aucun symptôme. On reste donc porteur sain avec un staphylocoque doré qui reste dans la cavité nasale. En cas d’inflammation, il peut se réveiller et s’activer. Il déclenche alors une infection cutanée, osseuse ou bine pulmonaire en fonction du site qui est touché. C’est donc une toute petite écorchure qui peut causer des dégâts considérables ! Voilà pourquoi il faut être très prudent et ne pas faire n’importe quoi avec les poils du nez.

 

Comment les éliminer sans risque ?

Pour ne courir aucun risque, on ne va pas arracher les poils mais les couper afin de les faire disparaitre. Pour cela, il faut se munir d’une petite tondeuse spécifique (avec un embout pouvant s’insérer dans le nez) qui va permettre de raccourcir le poil à la taille voulue et éviter ainsi qu’il ne dépasse. Prenez bien soin de votre tondeuse et désinfectez-la bien pour éviter la transmission de microbes. Évitez également de la prêter.

Ne prenez donc pas de mesures radicales avec vos poils de nez, une simple coupe avec les outils appropriés suffira et vous évitera tout problème.